Des Gilets Jaunes chez Sephora : Bernard pas content

Monsieur Bernard Arnault, qui est selon le classement 2021 du magazine Forbes le 3ème homme le plus riche du monde avec des actifs évalués à 186,4 milliards de dollars, n’a pas apprécié que le Syndicat des Gilets Jaunes s’implante dans son groupe.

Nous avons en effet créé une section syndicale chez Sephora, chaîne de magasins de vente de parfums et de cosmétiques appartenant au groupe LVMH (Bernard) depuis 1997.

Et cela n’a pas plu, mais pas du tout.

A tel point que notre militant a été immédiatement mis à pied dès que la direction en a eu connaissance, avec enclenchement d’une procédure de licenciement.

A tel point que Sephora n’hésite pas à nous attaquer au tribunal pour que nous retirions le mandat.

Nous avons donc mené une action syndicale bienveillante et pacifique dans le magasin Sephora de notre militant, rue de Rivoli à Paris, pour alerter les clients et les salariés sur cette injustice et cette flagrante discrimination syndicale.

Et comme nous sommes pour la transparence dans le milieu syndical (c’est un nouveau concept), nous avons filmé bien sûr. Et la vidéo est sur notre compte Facebook.

Et cela n’a pas plu, du tout.

A tel point que les avocats de Sephora nous ont envoyé un courrier bien menaçant, nous donnant l’ordre de retirer la vidéo, sous peine de nous poursuivre en justice. Encore.

Au motif que nous aurions « capté de l’image et de la voix de plusieurs salariés et/ou clients (…) sans leur consentement ».

Là nous posons une question simple : pourquoi la société Sephora s’autorise-t-elle à filmer avec ses nombreuses caméras, les salariés et les clients dans ses magasins, sans leur consentement ?

Ensuite, nous rappelons à la direction de ce magasin qu’elle n’a pas été très honnête dans la mesure où elle aurait appelé la police, lorsque nous étions présents, au motif qu’il y avait dans le magasin « une bande organisée effectuant du vol à l’étalage » … C’est ce que nous ont dit les policiers venus en grand nombre (4 ou 5 camions) pour nous.

Voyant de quoi il s’agissait, lesdits policiers nous ont d’ailleurs laissé tranquille et souhaité bon courage, comme on peut le voir sur la vidéo.

Donc Bernard n’est pas content et nous attaque tous azimuts. Nul doute, comme le laisse entendre le courrier des avocats, qu’ils interviendront directement auprès de Facebook pour supprimer cette vidéo.

C’est vrai que le groupe a les moyens et les relations pour poursuivre et censurer tous ceux qui se mettent sur sa route dorée. Il ne va donc pas s’en priver.

Surtout vis-à-vis d’un syndicat indépendant comme le nôtre qui ne vit que des cotisations de ces adhérents. En plus un syndicat Gilets Jaunes… Grands dieux !

Nous en discuterons donc devant les tribunaux.

Et sur le terrain car nous sommes libres d’aller chez Sephora en tant que clients et grands supporters de Bernard 😉

9 Commentaires

  1. Bravo à vous de faire-valoir les droits des citoyens ! Vive le bien commun ! A bas l usure ! Stop à la dette et aux mensonges d ETAT !

  2. Bravo… Petit à petit nous arriverons à être considéré, nous formerons une majorité afin de conserver nos droits avec “enfin” un vrai syndicat qui défend l’intérêt des salariés.. soutien total face à ses vautours qui se croient avoir tous les droits parce qu’ild sont blindés de tunes.. merci pour ce salarié 🙏

  3. Bravo à vous pour vos investissements en faveur des citoyens et en l’occurrence des salariés.
    Visiblement la peur a changé de camp et nous resterons mobilisés car le droit et la dignité sont notre force pour préserver les intérêts des uns et des autres en particulier des plus faibles.
    Dorénavant il est absolument nécessaire de mettre l’argent au service des humains et non pas le contraire.

    Jm KEI RSS GJ FNAC CHAMPS ÉLYSÉES

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here