Le journal Le Parisien a donné la parole à Philippe MARTINEZ, secrétaire général de la CGT pour sa rentrée sociale.

Dans cet article, M. MARTINEZ a tenu des propos sur les manifestations antipass qui ont lieu tous les samedis depuis des semaines, des propos que nous estimons inacceptables.

Nous qui participons à ces manifestations, prenons notre droit de réponse et lui envoyons le courrier que voici :

Lettre ouverte à Philippe MARTINEZ, secrétaire général de la CGT

OBJET : Droit de réponse du Syndicat des Gilets Jaunes à la CGT

Monsieur Martinez,

Lundi 30 août 2021, un article est paru dans le journal Le Parisien vous donnant tribune.

Dans cet article, vous promettez « une rentrée sociale dans la rue » et annoncez une mobilisation « à venir début octobre » …

Nous constatons déjà que vous avez eu la chance de prendre des vacances sociales, puisque vous parlez de rentrée, alors que fin juillet a été voté une loi qui bouleverse la vie de toute la population : la LOI n° 2021-1040 du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire qui instaure « le pass sanitaire » pour tous et la vaccination obligatoire pour une partie de la population.

Vous ne pouvez ignorer que des milliers de citoyens révoltés n’ont pas attendu la CGT et ont manifesté tous les samedis de l’été, au mois de juillet et août.

Le journaliste vous questionnant sur ces manifestations et vous demandant si vous allez les rejoindre, vous répondez, nous vous citons : « Ce qui est sûr, c’est que la CGT ne défilera pas avec des antivax qui tiennent des propos antisémites, qui défendent des thèses complotistes insupportables. Notre syndicat ne marche pas non plus aux côtés de Florian Philippot, cet homme qui veut mettre des immigrés dehors. »

Par ces deux phrases, vous instillez insidieusement dans l’esprit du lecteur l’idée que les milliers de manifestants du samedi sont soit des « complotistes » (bien qu’on ne sache pas précisément ce que véhicule ce terme), soit des antisémites, soit des partisans de l’extrême droite, soit les trois à la fois.

Par ces deux phrases, vous insultez les milliers de personnes qui, en toute conscience politique, manifestent dignement et pacifiquement pour la sauvegarde des droits et des libertés de tous.

Car qui êtes-vous pour insinuer que les manifestants « antipass » du samedi sont antivax, antisémites, complotistes et veulent mettre les immigrés dehors ?

Vous ignorez manifestement la révolte des milliers de personnes qui refusent de se soumettre à une extorsion de contentement pour se faire injecter une thérapie génique et qui refusent en toute conscience une ségrégation digne du temps des cagots, liée à la production de données de santé pourtant consacrées confidentielles.

Vous ignorez la souffrance des personnes qui, parce qu’elles résistent à cette loi qui bafoue les droits et les libertés, vont voir leur vie brisée : plus de salaire, plus de quoi vivre, plus de vie sociale et dans certains cas pour les enfants, l’exclusion de l’école.

Vous semblez ne pas voir, encore moins comprendre ce qui se passe dans notre pays actuellement : l’instauration d’une société violente de chantage et de flicage, où les citoyens se contrôlent les uns les autres, une société coercitive, anxiogène qui repose sur le harcèlement, la menace, la sanction et la peur de l’autre.

Ces propos sont indignes et insultants, Monsieur Martinez et vous êtes suffisamment aguerri à l’exercice de la communication pour savoir ce que vous faites en les tenant.

Nous vous demandons donc de répondre vraiment et sans langue de bois à la question qui vous était posée par le journaliste du Parisien, à savoir : « allez-vous appeler à manifester les samedis avec les antipass ? »

Car vous qui vous autoproclamez « syndicat », ne devriez-vous pas favoriser le rassemblement avec le peuple plutôt que la division par le mépris ?

Ne pensez-vous pas que cela serait infiniment plus efficace pour tenir le rôle de contre-pouvoir qui devrait être le vôtre ?

Dans l’attente de vous lire, nous vous adressons nos salutations syndicales.

Pour l’Union des Syndicats Gilets Jaunes – Secrétariat général

Téléchargez.PDF

6 Commentaires

  1. Fb tente de bloquer vos articles. Ça a tout pris pour que je réussisse à vous lire. Merci de résister pour nous tous, car ici au Québec, il est très difficile de le faire. Nos gouvernements sèment une propagande médiatique presque 24 h/24. Mais le pire ce sont tous ces Québécois moutons à l’extrême, qui s’agenouillent devant ces oppresseurs et qui en redemandent, et qui plus est, qui dénoncent le moindre pas anti-vax-et-pass. Beaucoup de Québécois sont des collabos.

  2. je ne suis pas d’accord que les politiques de tous bords et des syndicats se joints aux manifs citoyennes pour faire de la récupération.. nous n’avons pas attendu après eux pour défendre nos droits ils viennent empoisonner le mouvement car ils voient que nous sommes de plus en plus nombreux et populaire bravo pour votre lettre..gj05 rit ton

  3. Est-ce que le Sieur Martinez est vacciné ? Ça pourrait expliquer ses réponses, car ne pas faire la différence entre anti vax et anti pass c’est voulu ou …? A part cela, est-ce que c’est encore utile de soutenir ce guignol avec notre présence dans leurs manifestations, on ne les voit pas beaucoup dans les nôtres….et nous on en fait beaucoup, jusqu’à présent la plupart des manifestations sont de l’initiative des GJ !

  4. « Ce qui est sûr, c’est que la CGT ne défilera pas avec des antivax qui tiennent des propos antisémites, qui défendent des thèses complotistes insupportables. Notre syndicat ne marche pas non plus aux côtés de Florian Philippot, cet homme qui veut mettre des immigrés dehors. »
    Tout est dit ici: comme “Terra Nova” en son temps, la “boite à idée” du PS (toujours subventionnée) qui se vantait déja en son temps de remplacer les électeurs perdus du PS par des immigrés, la CGT fait de même.
    Mieux à Dijon le Samedi 25 juillet, les soignants en colère se sont trouvés nez à nez avec une marche des fierté (sic) LBGT encadrée tout ce qu’il y a de plus officiel par … la CGT !! Motif lutte contre les “discriminations” (?!?) les soignants virés comme des malpropres de leur boulot pour dissidence vaccinale peuvent aller se rhabiller: ils sont antisémites !
    On voit ici les “priorités” (plutôt les trahisons) d’une gauche devenue “sociétale” et à ce titre parfaitement complice des mondialistes qu’elle prétend combattre.
    Mais la CGT n’est pas la seule organisation syndicale à pédaler dans la choucroute: une délégation de la CFTC en mission de “recrutement” le même jour et interpellée sur le sujet par votre serviteur lui a opposé la même fin de non recevoir: les soignants sur le carreau ? Insignifiant, un détail du syndicalisme en déroute, il y a des causes plus importantes … Probable que c’est du même tonneau à la CFDT.
    Il est grand temps que le syndicalisme à la française renaisse de cet effondrement idéologique.
    Bravo donc à votre initiative …

  5. Ils me dégoûtent. Je ne comprends pas comment un syndicat soi disant de gauche peut etre aussi méprisant avec le peuple.
    Mon frère, syndicaliste depuis ses vingt ans, qui était assez virulent avec les patrons, a viré sa cuti depuus qu’ilcest vacciné.
    Il pense la mm chose que Martinez, sauf qu’il est a la cfdt.
    Imaginez, suis la dernière de 4 et la seule avec ma fille ado a ne pas etre vaccinée.

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here